Assemblée générale

ABEILLE DE LA TERNOISE, 3 mar 2011

Les Baladins des Temps Jadis tiennent leurs assises le vendredi 25 février 2011 à 20h30 à la Grande Salle du CSAS, rue des Procureurs, Saint Pol sur Ternoise.

Venez nombreux pour entrer dans l'association. Bonne humeur garantie!

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Philippe Berlemont succède à René Grandsir à la présidence des Baladins

 

Publié le 29/03/2012

Depuis vendredi soir, c'est un nouveau président qui a repris les rennes de l'association des Baladins des temps jadis, l'adjoint à la vie associative, René Grandsir, ayant préféré quitté son poste. S'il reste toujours membre du bureau, c'est à l'Hernicourtois Philippe Berlemont qu'il reviendra désormais de continuer à développer l'association productrice de spectacles médiévaux.

 

 23775085-philippe-berlemont-succede-a-rene-gran-1667906.jpg

PAR CATHERINE BOUTEILLE

 

saintpol@lavoixdunord.fr

« J'avais dit que je prenais la présidence pour lancer l'association. Étant adjoint à la vie associative, ça devient difficile, a expliqué René Grandsir, à l'issu de l'assemblée générale des Baladins des temps jadis qui s'est déroulé vendredi soir au centre Henri Picot. Je ne peux pas être la main qui donne en tant qu'adjoint, et celle qui reçoit en tant que président d'association. Mais ce n'est pas du tout une démission de ma part, c'est plutôt une redistribution des rôles. » Suite à ces propos, c'est Philippe Berlemont, qui était jusque-là trésorier, qui s'est vu élire à la tête de l'association médiévale créée il y a maintenant deux ans, dans le prolongement de la troupe du 800e. « Cette troupe avait été créée en 2002, pour le 800e anniversaire de la signature de la charte communale, explique Philippe Berlemont. Comme j'étais archer, j'ai rejoint la troupe. C'était vraiment une bande de copains. » Pendant un an, il y incarnera le rôle principal d'Arnaud, aux côtés de Cathy Camus, avant de se transformer, au gré des années et des spectacles, en bûcheron, chevalier... Et même en lavandière ! « J'aime beaucoup le théâtre, commente l'Hernicourtois, consultant en gestion. J'en faisais quand j'étais jeune. Alors quand on m'a proposé le rôle d'Arnaud en 2002, j'ai tout de suite accepté, car cela faisait partie de mes passions. » Une passion qu'il a depuis continué de cultiver, par le biais de stages avec des comédiens professionnels.

 

Recherche comédiennes

Si René Grandsir continuera à être membre du bureau et à écrire les spectacles, ce sera donc à Philippe Berlemont de poursuivre le développement de l'association, qui a d'ors et déjà consolidé son activité en 2011 en créant deux spectacles originaux : un concert-spectacle pour Noël, en collaboration avec les Amis de l'orgue, ainsi que la farce du cochon. Ce spectacle de théâtre de foire sur les procès médiévaux d'animaux a été joué à trois reprises sur le Mont à Saint-Pol. « Une expérience positive » que les Baladins souhaiteraient renouveler. « Pourquoi pas dans le cadre de la fête du cochon, de la foire agricole ou de la fête champêtre ?, suggère René Grandsir. Ce spectacle est plus léger que d'habitude et plus facilement transportable, il se prête bien à cela. » Les Baladins, qui sont habitués à jouer aussi bien en plein air que dans un café ou une église, sont également intervenus dans le cadre du Téléthon ou « des contes fantastiques » organisées par la ville et la com de com.

Autant de participations à la vie locale qui devraient se renouveler en 2012, et notamment le 19 mai, à l'occasion de la nuit européenne des Musées, ou encore pour les Journées du patrimoine des 15 et 16 septembre. « Nous avons aussi l'ambition de reprendre le flambeau d'une fête médiévale à Saint-Pol pour l'horizon mai-juin 2013 », a indiqué René Grandsir. Un projet qui devrait être présenté l'automne prochain à la municipalité. «  Au titre du nombre de spectacles réalisés », l'association a d'ailleurs sollicité le conseil municipal à hauteur de 500 E . À ce jour, les Baladins présentent une trésorerie de 751 E, « suffisante pour le fonctionnement courant, mais un peu limite pour faire de gros investissements ». L'association souhaiterait notamment investir dans du matériel hi-fi, mais aussi développer les compétences équestres de ses membres, dont plusieurs ont déjà été formés aux combats d'épées en 2011. « On souhaite aussi renforcer les effectifs de notre troupe pour élargir notre potentiel. Et continuer à faire plaisir en s'amusant. », conclue le nouveau président  •

 

La Voix Du Nord

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×